etangs_222.jpg
cieux_104.jpg
cieux_180.jpg
"Ce Limousin où les oiseaux chantent plus tôt plus haut et plus fort..."  J.G.

Tout d'abord, son magnifique étang ! Presque un lac, tellement il est grand !


L'étang de Cieux est le plus grand du Pays des Monts de Blond (43 ha). Il y en a beaucoup d'autres dans la commune. Et puis aussi...


Les Monts de Blond

monts de blond

Les Monts de Blond, partie occidentale des Monts de la Marche, sont les premiers contreforts du Massif central au-dessus de 400 mètres d'altitude.


C'est un petit espace d'une quinzaine de kilomètres d'est en ouest et de 6 km environ du nord au sud, à cheval sur les communes de Cieux, Blond, Montrol-Sénard, Mortemart, Vaulry et Chamborêt. Le massif culmine à 515 mètres en deux points : le premier entre les lieux-dits de Le Charlet et La Bétoulle, le second près du hameau de Bachellerie, (commune de Blond).

Le paysage est essentiellement constitué de bois de feuillus et de prairies. Les Monts de Blond comptent de nombreux menhirs et dolmens du Néolithique mais aussi de nombreux chaos granitiques qui font le charme de cette région. Ces pierres erratiques portent des noms évocateurs : roches aux fées, pierre champignon, pierre à sacrifice... L'un de ces chaos, les Rochers de Puychaud, marque la frontière entre langue d'oc et langue d'oïl. Et aussi : visite virtuelle de la commune.

Et :