etangs_234.jpg
cieux_260.jpg
etangs_241.jpg
"Ce Limousin où les oiseaux chantent plus tôt plus haut et plus fort..."  J.G.

Le "Géo Trouv'tout" de Cieux

Roger Général

Roger Général

Roger Général est né en 1922 à Villeforceix, commune de Cieux.Il a commencé à travailler à 13 ans " en ferrant des vaches à Banèche ". Puis, quelques années plus tard, il rentre chez Citroën, à Limoges, pour apprendre la mécanique.

En 1942, il part, contraint et forcé, pour le travail obligatoire (STO) en Allemagne jusqu'en 1945. Là, il exerce son métier de mécanicien et découvre le premier gazogène.

A la fin de la guerre, il revient à Cieux et entre au garage Aupetit (Renault).

Après quelques mois, il fonde son premier garage avec un associé, à l'emplacement actuel du garage Citroën.

Pour ce faire, il va démonter une baraque en bois de 13 m x 8 m dans une forêt près d'Orléans et la ramène par le train à la gare de Vaulry.

C'est donc dans une grande baraque en planches qu'il a commencé son activité de mécanicien à son propre compte.

Plus tard, il fabriquera ses parpaings pour agrandir son garage car le succès arriva très vite.

Son activité concernait l'automobile les engins agricoles et tout naturellement, il vint très vite à vendre des tracteurs.

La baraque en bois fut définitivement remplacée par un grand garage "en dur".

Tout cela jusqu'en 1978, année durant laquelle il agrandira encore en séparant les activités automobile et agricole.

En 1986, il prit une retraite bien méritée après 50 années de travail en laissant les garages tels qu'on les connaît aujourd'hui.

Que pensez-vous que fit ensuite Roger Général ? La pêche, les champignons, bof ; les timbres, la cuisine, les voyages ? Non, ce qui l'a intéressé, l'intéresse et l'intéressera jusqu'à son dernier soufle, c'est la mécanique et l'invention de nouvelles machines.

Une petite visite dans l'atelier - joyeux capharnaüm qu'il a gardé pour ses loisirs et où il va tous les jours - fait vite comprendre le talent d'inventeur de Roger Général.

atelier1
atelier10
atelier11
atelier2
atelier3
atelier4
atelier5
atelier6
atelier7
atelier8
atelier9
01/11 
start stop bwd fwd
Pêle mêle, on y trouve :


Un fauteuil pour handicapé fait à partir d'un moteur de motoculteur.
                                                            

                                                                 Un véhicule " 6 x  6 " (6 roues) tout terrain qui se conduit comme un char.






Un training debout/assis.
                                                                            

                                                                                               Un véhicule "Gazobois".







                              Une " mule ", avec benne et inverseur de marche, faite avec un moteur de 2 cv.






Tout fonctionne et il a fait tout cela seul...
" Le travail est un plaisir ; je n'ai jamais pris de vacances " dit Roger Général. Il aime tout de même de temps en temps la pêche, la chasse et planter des arbres dans son jardin.Mais sa passion, c'est son métier ; " j'ai aimé tortiller la ferraille ; j'ai eu une vie passionnante et j'y ai trouvé toujours du nouveau ".
Alors, malgré l'âge (il ne le fait pas), comment s'arrêter quand on est comme lui "habité" par son sujet et par un réel génie. Actuellement, il travaille sur la voiture électrique à partir d'un moteur de 2 CV ; Général, électrique... ça ne vous rappelle rien ?
Dernière particularité : il a fabriqué - bien sûr - lui-même ses portails en fer forgé, à ses initiales !
" Quand le cerveau sait commander les mains, elles savent le faire " R.G.
La signature du maître...Roger Général est décédé à Cieux en 2016